Les 10 meilleures platines vinyles

http://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpghttp://www.hifi-lab.fr/wp-content/uploads/2014/11/les-meilleurs-platines-vinyle1.jpgLes 10 meilleures platines vinyles

le marché du vinyle est en plein essor, il représente 1,6 % du chiffre d’affaires des ventes de musique en France en 2013. Les ventes ont augmenté de 300 par rapport à 2010. La raison de ce retour ? Un son chaleureux, selon les audiophiles, et le plaisir d’être propriétaire d’un objet design.

retour du vinyle

Conscients de cette évolution, les marques sortent ou adaptent aux goûts du jour leurs platines vinyles avec une technologie et un design plus contemporains. Surtout, elles se parent des dernières technologies, comme le port USB pour les relier à un PC afin de numériser les disques vinyles. Toujours fourni avec une cellule qui contient le diamant responsable, en partie, de la qualité sonore. D’une part, les platines vinyles actuelles intègrent en général un préamplificateur. Elles peuvent donc se connecté à n’importe quelle installation hifi, même si celle-ci ne dispose pas d’une connectique phono spécifique.D’autre part, les nouvelles platines vinyles peuvent se brancher directement, par exemple, à un home-cinéma ! Preuve supplémentaire que le vinyle s’est adapté à la technologie et aux goûts des audiophiles mélomanes.

1. Platine vinyle Audio Technica AT-LP120-USB

Avec sa base en fonte d’aluminium, l’AT-LP120-USB, la dernière-née de la marque Audio-Technica, ressemble beaucoup à la Technics SL-1200 MK2, un classique. Mais tournée vers l’avenir, la platine vinyle Audio Technica AT-LP120 possède une connexion USB qui permet de numériser les disques. Ce tourne-disque stéréo professionnel est équipé d’un moteur à couple élevé à entraînement direct assurant un démarrage rapide. Complète, elle dispose d’un réglage du son, d’un plateau antidérapant, de la lecture en marche avant et arrière…

Audio Technica AT-LP120-USB

2. Platine vinyle Clearaudio Ovation

La marque de platines vinyles Clearaudio revient avec un modèle beaucoup plus accessible et toujours d’une extrême qualité, la Clearaudio Ovation. Un platine vinyle qui a pour principale particularité d’avoir un châssis blindée qui permet d’isoler le bras de lecture du reste de la platine. La Clearaudio Ovation promet, grâce à son Clearaudio’s Optical Speed Control (OSC), une variation de la vitesse inférieure à 0,03%. Contrairement à la Clearaudio Statement, elle ne pèse pas trop lourd, à peine plus qu’une Technics SL-1200MKII, 13,5 kilos.

platine vinyle Clearaudio Ovation

3. Platine vinyle Denon DP-300F

Denon a longtemps brillé dans la gamme des platines vinyles haut de gamme, et a gardé à son catalogue, jusqu’à aujourd’hui, une impressionnante ligne de cellules d’exception. La platine vinyle Denon DP-300F diffuse un son clair de bonne qualité et a l’avantage d’être équipée d’un bras tout automatique, qui se pose et se lève tout seul du disque. Autre plus : son look rétro. La platine est disponible en version argentée ou noire, dans un revêtement laqué.  La DP-300F fonctionne aussi bien en manuel qu’en automatique.

Avec la DP-300F, Denon signe là une vraie platine audiophile avec un vrai bras, un socle lourd anti vibrations, et un entraînement par courroie qui permet une excellente stabilité de la vitesse.

Ce modèle est vétu des caractéristiques suivantes : 2 vitesses à entraînement linéaire direct, système de protection automatique de la pointe permanent, détecteur de taille + vitesse par loupiote et capteurs infrarouges (30cm = 33,33, 17cm = 45t), amortissement par servo-sonde dynamique, asservissement bi-directionnel avec freinage électronique, moteur à quartz ultra-précis, etc.

Une belle platine qui, hélas, n’intègre pas de connexion USB.

platine vinyle DP-300F

 

4. Platine vinyle Technics SL-1210 MK2

Avec plus de 3 millions d’unités produites, et utilisée par les DJ et discothèques du monde entier, la série de platines SL-1210 MK2 de Technics fait figure de légende. La platine vinyle SL-1210MK2 est dotée du fameux moteur à entraînement direct piloté par quartz dont la durabilité, la précision et la fiabilité sont reconnus par tous. Elle bénéficie en outre d’un coffret en aluminium moulé sous pression de précision et d’un socle en caoutchouc lourd anti-vibrations.

La platine de DJ la plus connue reste la SL1200MK2. Le coffret en aluminium moulé sous pression de précision et le socle en caoutchouc assurent une totale stabilité sans vibrations, tandis que le moteur à entraînement direct par quartz offre une précision et une fiabilité de mixage éprouvées et acclamées par les DJ du monde entier.

Technics SL-1210 MK2

5. Platine vinyle Rega RP3

La platine vinyle Rega RP3 a été conçue dans le but de fournir des performances sonores exceptionnelles—bien au-delà de ce que l’on pourrait attendre d’un produit d’entrée de gamme. La qualité de fabrication, la fiabilité et la facilité d’utilisation s’unissent pour en faire une platine vinyle qui, correctement utilisé, servira pendant de longues années. Rega a omis les « gadgets » habituellement rencontrés, afin de concentrer les coûts de fabrication sur la qualité des pièces nécessaires à la lecture précise des disques vinyles.  La Rega RP3 dispose du nouveau bras RB303, d’un axe principal de haute précision et d’un moteur 24v à faible bruit, qui est accordé individuellement avec sa carte électronique afin d’éliminer le maximum de vibrations. La simplicité d’utilisation de la Rega RP3 ainsi que la qualité des composants utilisés permettent de lui garantir une durée de vie exceptionnelle.

Rega est un pionnier dans l’utilisation de socles rigides légers. L’utilisation intelligente d’une structure légère en panneau de particules recouverte d’une résine phénolique très rigide constitue la base du haut niveau de performance atteint par l’emblématique gamme de platines vinyle Rega Planar.

Chez Rega, la RP1 marie un son équilibré à un design sobre. Si la remplaçante de la célèbre P1 constitue l’entrée de gamme du fabricant anglais, elle n’en est pas moins livrée avec une cellule Rega Carbon (la pièce contenant le diamant) d’excellente réputation chez les mélomanes. Dommage que le bras soit entièrement manuel (il faut l’enlever et le retirer soi-même) et que la RP1 n’intègre pas de préampli intégré, comme chez ses concurrents (votre chaîne hi-fi doit disposer d’une entrée phono spécifique). Une version aux couleurs de l’Union Jack est disponible pour les anglophiles.

Rega-RP3

6. Platine vinyle Stanton Magnetics STR8-150

En créant la STR8-150, STANTON voulait proposer une platine haut de gamme dotée d’une technologie basée sur l’importance des éléments mécaniques. La platine vinyle STR8-150version bras droit est ultra précise, bien huilée et extrêmement robuste. Ce modèle bénéficie d’un châssis lourd et robuste (effets feedback minisés), d’un moteur au couple impressionnant (>4,5 Kgf-cm), d’un bras et d’un plateau totalement redessinés pour gagner en précision et en stabilité. Et avec les fonctions comme le Key Correction, la fonction Reverse, le Pitch ajustable au delà des 50% une sortie numérique au format S/PDIF et un réglage progressif de l’accélération ou de la décélération du moteur offrent une palette d’outils extra performants à la disposition du DJ le plus exigent.

platine vinyle Stanton Magnetics

7. Platine vinyle Pro-Ject Debut Carbon

La platine vinyle Pro-Ject Debut Carbon est la toute dernière réalisation du célèbre constructeur autrichien. A peine mise sur le marché, la nouvelle platine vinyle Pro-Ject DBEUT Carbon reçoit la récompense très prisée par les constructeurs haute-fidélisé : l’EISA Award. L’EISA est une association de 50 magazines spécialisés dans 19 Pays européens qui récompense un des produits ayant fait l’objet d’une parution dans ces revues dans différents domaines : l’audio, la photo, la technologie… Elle jouit d’une qualité de reproduction sonore exceptionnelle et d’une technologie haut de gamme. Et pour ne rien gâcher elle vous est proposée à de multiples coloris

Elle hérite de nombreuses technologies particulièrement poussées dans le domaine de la platine phono, et se place à un tarif des plus honorables. En effet, avec son bras en carbone de 21,8 cm pesant seulement 6 grammes, la rigidité est améliorée et les résonances sont drastiquement réduites.
C’est la première fois qu’un bras de ce type est incorporé sur une platine phono située dans cette gamme de prix ! La Pro-Ject Debut Carbon, adopte par ailleurs un entrainement par courroie, piloté par un moteur synchrone bénéficiant d’un nouveau mode de suspension. La rotation devient plus linéaire, et la qualité audio générale s’en trouve grandement améliorée. Notez enfin que le plateau est entièrement élaboré en métal.

Pro-Ject Debut Carbon

8. Platine vinyle Thorens TD240-2

Un matériel de haute qualité, une conception classique et un amour pour les détails. Ce sont les caractéristiques distinctives de la platine Vinyle HiFi TD240-2 entièrement automatique.

Le plateau en aluminium anti-magnétique évite les vibrations parasites et a des propriétés antirésonances. Le socle en bois massif fournit est d’une élégance éternelle. Ses qualités acoustiques, de par son poids et son inertie, contribue à un rendu sonore de qualité.

Cette platine est équipé du nouveau bras de lecture TP 19-1 pour un silence hors du commun. Ce bras est adapé à une écoute HiFi milieu de gamme. Un bel équilibre et une justesse dans le rendu sonore sont conférés par la cellule Audiotechnica AT95E.

La TD240-2 est très simple d’utilisation grâce à son système automatique. Le bras se lève à l’aide d’un levier et la rotation du plateau s’amorce automatiquement. Une fois le disque écouté, le bras reprend sa place.

thorens td240

9. Platine vinyle VPI Classic

Cette VPI est la clé d’entrée de la gamme « Classic ». Cette série comprend une déclinaison de trois modèles qui ont en commun plusieurs éléments qui les différencient de la gamme Scout ou HR-X. L’énorme moteur est intégré au socle et non désolidarisé de celui-ci comme sur une Scoutmaster. Cependant, il est suffisamment découplé et amorti pour ne générer aucune vibration au bras et au plateau. Le bras est l’unipivot « Classic special edition » de 10 pouces et demi. C’est une version simplifiée du JMW 10.5i et modifiée pour permettre son montage rigide sur le socle de la Classic One. Il est câblé en cuivre argenté de très haute pureté.

Le plateau en aluminium massif de 8,2 kg est monté sur un impressionnant pivot inversé comme de coutume chez VPI. Le socle est creusé dans un bloc massif de 15 kg de MDF, au-dessus duquel a été ajoutée une plaque en acier fixée avec de longues vis à travers tout le châssis et découplée par un joint en silicone. L’ensemble accuse un poids de 30 kg, ce qui rend cette platine vinyle parfaitement inerte aux vibrations. Les sorties sont au format RCA et peuvent sur demande être en XLR.

platine-vinyle-manuelle-vpi-classic-1

10. Platine vinyle Music Hall MMF-2.2

Cette platine vinyle Music Hall mmf-2.2 est l’entrée de gamme de la marque Music Hall. Sous son aspect relativement basique et malgré son tarif abordable, elle se permet de proposer de nombreux atouts qui en font une platine audiophile digne de ce nom !

Son châssis est en médium recouvert d’une magnifique laque noire, blanche ou rouge. La finition est irréprochable et nous apprécions la sérigraphie « Music Hall » qui lui donne un aspect très classe. Elle repose sur trois pieds qui ont un design propre à la marque ; Une sorte de pyramide inversée tronquée enfermant en sandwich un silentbloc. C’est esthétiquement très réussi et mécaniquement très efficace. Le moteur synchrone est suspendu évitant la transmission des vibrations dans la platine vinyle. Il est alimenté via une alimentation externe 16v. Sa poulie d’entrainement est équipée de deux gorges permettant le changement manuel de la vitesse (33t et 45t) par le déplacement de la courroie. Le palier d’entrainement de la contre-platine est en bronze et l’axe en acier inoxydable, le tout parfaitement usiné et lubrifié ne donnant aucune friction parasite. Cette contre-platine est moulée dans un PVC très dur afin de limiter au maximum les vibrations.

music-hall-mmf-2.2

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.1/5 (68 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 16 votes)

Les 10 meilleures platines vinyles, 3.1 out of 5 based on 68 ratings

Author Description

Hifi Lab

There are 17 comments. Add yours

  1. 4th décembre 2014 | Lemanne says: Répondre
    Je cherchais une bonne platine d'écoute mais surtout pas tout en plastique !!!(ion, reloop...) là on en a pour son Thomann argent ( elle a une forte ressemblance à la platine Technics sl 1200 mk2 ), Malgré le bras de lecture qui est en plastique le reste est assez robuste, une bonne assise, un contrôle simple ( attention entièrement manuelle !), Le logiciel de transfert usb vers un mac ou un pc est très simple d'utilisation. La platine vinyle Thomann ne peut pas être utilisé par les DJ mais je pense que cela peut convenir aux audiophiles qui veulent commencer correctement leur écoute du vinyle( cue, pitch et reverse ); la cellule Ortofon fournie est correcte (aussi bonne qu'une sc35 de shure ). MErci pour ce comparatif.
  2. 4th décembre 2014 | Philippe says: Répondre
    Bonjour a tous , je viens de découvrir ce site par hasard et je le trouve vraiment bien fait , étant moi aussi un grand amateur de musique , plus de 2000 vinyles « »ma femme craque peuchère « » et je ne parles pas des CD , enfin tout ça pour vous dire que je suis a la recherche d’une bonne platine , la mienne a rendue l’âme, j’avais une DUAL CS 511 semi auto avec une excellente cellule Shure , j’hésite entre Audiotechnica , Stenton , Gémini , il y en a tellement que le choix est difficile. il y avait dans le temps a Marseille quelques bons magasins , mais ils n’existent plus et c’est bien dommage. bonne continuation
    • 7th décembre 2014 | Mat says: Répondre
      Moi de ma part je vous conseil l'audiotechnica. Les bases d'une bonne platine sont là, l'Audio Technica LP120-USB peut vraiment être utilisée comme une platine d'écoute aussi bien pour les amateurs de vinyles que pour les DJs amateurs. L'audio technica est un produit qui me réconcilie avec les platines vinyles USB et qui devrait vraiment trouver un grand public. C'est mérité.
      • 11th mars 2016 | bernard Maroy says: Répondre
        Je tombe par hasard sur votre commentaire. J'ai acheté la même et je suis enchanté de la qualité de restitution de vieux disques que je croyais détruits avec ma vieille platine. Problème : je n'arrive pas à contacter la platine sur mon PC, quelque soit la méthode utilisée avec W 7 comme avec W 10, rien n'apparait et la recherche de périphériques est négative. Le technicien n'a rein pu faire par le net. Je l'ai donc renvoyée. Celle que je viens de recevoir (neuve parait il) a exactement le même problème. Avez vous eu ce genre de problème et si oui comme l'avez vous résolu ? Merci d'avance.
  3. 6th décembre 2014 | Damien says: Répondre
    J'ai longtemps hésité avant de m'acheter un tourne-disque mais je ne regrette pas du tout. L'installation de la platine vinyle Project est simple grâce notamment à plusieurs tutoriels vidéo disponibles sur Youtube. C'est une autre façon d'écouter la musique. Le plaisir de sortir le disque de la pochette (pour le coup on se met à regarder vraiment la pochette au grand format).
  4. 7th décembre 2014 | Kevin says: Répondre
    Les tournes disques à entraînement direct étaient très réputées dans les années 70. Avec leur vitesse de lecture ultra stable, leur taux de pleurage et scintillement très faible, et leur robustesse, ces platines on su séduire les utilisateurs intensifs, comme par exemple les professionnels du mix ou du djing. Mais n'oublions pas que de nombreuses platines audiophiles exploitaient également un entraînement direct dans les années 70/80, comme c'était le cas pour les modèles haut de gamme de chez Denon, Victor, Nakamichi, Pionner, Revox, Sony, Pioneer ou Technics. Les platines à entraînement direct profitent d'une vitesse de lecture ultra stable, d'un wow & flutter très bas, d'un démarrage rapide et d'un arrêt tout aussi foudroyant grâce au couple élevé de leurs moteurs. Ces derniers sont en effet capables de "tracter" de 1 à 4,5 kg/cm2 !
  5. 10th décembre 2014 | Nadine says: Répondre
    Bonjour et un grand merci pour ce blog vraiment clair pour la néophyte que je suis ! Je possède une platine vinyle vintage SONY PS-11 avec son mode d’emploi (1977) ainsi que l’ampli SONY TA-1630 avec son mode d’emploi (1975), les deux en parfait état de fonctionnement. Je souhaite les vendre, mais je n’ai aucune idée du prix possible ! Qui peut me donner, ne serait-ce qu’une indication ou une fourchette réaliste ? Je ne trouve absolument rien pour ces références sur internet Merci d’avance pour vos idées sur le sujet !
    • 11th décembre 2014 | Ernest says: Répondre
      Bonjour Nadine Pour la platine vinyle SONY TA-1630 le Prix recommandé : 350,00 € et pour la SONY PS-11 c'est au alentour de 200 euros. Ces prix varient en fonction de l'état de la platine.
  6. 23rd mai 2015 | Jérôme says: Répondre
    Une véritable platine vinyle audiophile est une platine à bras tangentiel, dépourvue d'erreur de piste et de distorsion lors de la lecture ! Il faut lire le disque de la même manière qu'il est gravé ! Point barre. Et je ne parlerais pas de cellules ni du reste...
  7. 20th novembre 2015 | Marie says: Répondre
    Bonjour à tous, Je souhaiterai offir à mon copain sa première platine, mais je n'ai aucune idée de ce que je dois choisir. J'ai bien compris que la "cellule" doit être de bonne qualité pour ne pas endomager les vinyles. Mais à quoi reconnait-on une "bone cellule"? Pour faire simple, que me recomanderiez vous pour ces critaires: - platine d'écoute - prix max 200€ - design très épuré si possible en bois clair - Automatique et USB ça serait bien Je n'y connais rien et je ne peu juger que le design. Pour vous donner une idée j'aime beaucoup: - Thorens TD 240-2 Bois (mais beaucoup beaucoup trop chère) - dans un tout autre style : Crosley - Tourne-disque Keepsake (en bois) Celle là est dans mes tarifs mais je trouve que ça fait un peu gadget et j'ai peur de l'effet de mode et de la qualité qui ne suit pas. Merci pour votre aide!
    • 19th avril 2016 | Benoit says: Répondre
      Bonjour Marie, Les bonnes cellules, en général, sont vendues par des fabricants qui ont une certaine réputation. Je ne vais pas toutes les lister, mais, des les "qu'on peut se payer" on retrouve Ortofon, Denon, Benz Micro, Goldring, Dynavector, Clearaudio, Audio Technica. Ils utilisent en général des aiguilles bien taillées, voir des profils spéciaux d'aiguilles (mais pour des tarifs supérieurs). Souvent, le prix peut être une indication. Les celluels se différencient en deux grandes familles, les MM et les MC, qui diffèrent dans leur principe de fonctionnement. Si on souhaite quelque-chose de simple et qu'on est prêt à quelques compromis sonores, un MM peut faire l'affaire et il s'adaptera à tous les pré-amplis MM. Le MC est plus difficile à produire, sonne toutefois mieux, cependant, il en existe dans de nombreuses impédances, de ce fait, le pré-ampli qui y sera branché doit, de préférence, être adaptable). Comptez une centaine d'euro pour des cellules MM sérieuses, et quelques centaines d'euros pour des cellules de types MC. Il est très difficile, au 21è siècle, des platines automatiques neuves de qualité. C'était tout à fait évident en 1978, mais ce savoir-faire s'est perdu et je déconseille très fortement de vous tourner vers les automatiques d'aujourd'hui car le compromis sera toujours la qualité de restitution. De même, je ne connais pas, aujourd'hui, une platine dotée d'un port usb, et qui soit de qualité. Oui c'est super pratique, et souvent, ces platines embarquent aussi un pré-ampli phono intégré, ce qui est super. Mais c'est un peu tout de la daube. Mon conseil, pour faire des économies et trouver de la qualité, est de trouver un ami qui s'y connaisse bien... et je souligne le "bien", et qui puisse vous guider pour l'achat d'une platine d'occasion. Car les platines des années 70 et 80 étaient généralement assez bonnes. Celles qui étaient assez bien construites, ont bien vieillies et peuvent sans problème reprendre du grade après une petite remise en forme. Il faut compter entre 150 et 300 euros pour une bonne platine de cette époque et n'est, de par les performances et la qualité, aucunement comparable aux engins de la basse entrée de gamme, comme on peut en trouver chez Crosley ou Ion. Après, si vous n'avez pas de potes calés dans la technologie des années 70, je peux vous donner des noms de fabricants qui ont fait des choses correctes à des prix pas déconnectés. Lenco, Dual, Technics, Denon, Pioneer.
  8. 2nd décembre 2015 | gilles says: Répondre
    connaissez vous les excellentes platines ConceptS vendues par PointMusiques ? J'ai écouté : je suis emballé !
  9. 19th avril 2016 | Benoit says: Répondre
    Bonjour. J'ai découvert votre site avec cet article. Je trouve ce dernier un peu plus fournis que d'habitude, cependant, je trouve que faire le tour du sujet en "10 meilleures platines" est juste impossible. Certains choix me semblent d'ailleurs très peu rationnels. Par exemple, vous conseiller la technics SL-1200, qui vaut quand-même sensiblement plus de 2'000 euros dans sa mouture 2016 ; Là où vous auriez des tables de chez Michell ou Accoustic Solid de compétition pour des tarifs analogues. Peut-être, un jour, serait-il avisé de refaire cette liste, mais en séparant bien les catégories de produits haut de gamme et entrée de gamme, et en précisant bien qu'il est toujours possible de faire plus cher et mieux, mais que vous êtes restés raisonnables (sinon on peut directement conseiller des Brinkmann et autres Transrotor). Bref, une bonne idée, qui pourrait être encore enrobée d'un bon coulis à la fraise. Cordialement.
  10. 8th novembre 2016 | durand says: Répondre
    erreur dans l article entre le modele denon 300f et 47f .
    • 9th novembre 2016 | Hifi Lab says: Répondre
      Merci Durand, Merci de votre vigilance, nous avons corrigé :)
  11. 20th novembre 2016 | Daniel says: Répondre
    Je l'heureus propriétaire de la platine vinyle Audio-Technica AT-LP60USB. Elle accueille un préamplificateur avec des modes phono et ligne qui permettent de la connecter facilement à la plupart de vos systèmes hi-fi ainsi qu’à des amplis plus performants. La qualité de lecture est vraiment très bonne, il n’y a aucune saturation et toutes les fréquences sont parfaitement audibles, avec la chaleur que l’on connaît des vinyles. Que du bonheur, cette platine est juste magique. Je recommande vivement pour démarrer en hifi analogique.
  12. 5th mars 2017 | Audiophile says: Répondre
    J'ai une préférence pour la platine vinyle Omega 100 RIAA BT d’Elipson car elle symbolise la rencontre de ces deux mondes. La marque audiophile française spécialisée dans l’acoustique depuis presque quatre-vingts ans, surfe de manière atypique sur le retour en grâce des disques 33 tours. Sa nouvel platine au design ultra soigné se veut à la pointe de la perfection sonore. La platine séduit dès le premier regard avec sa finition laquée rouge (existe aussi en noir ou blanc). Le châssis en PMMA, une sorte de résine, offre la rigidité nécessaire pour un minimum de vibrations.

Join the Conversation