Comment bien nettoyer son disque vinyle sans machine ?

Comment bien nettoyer son disque vinyle sans machine ?

Tout amateur de disques vinyles doit savoir qu’au-delà de l’entretien de sa platine vinyle, avoir des galettes bien conservés est tout aussi important si l’on veut garder une bonne qualité d’écoute. Entretenir ses disques vinyle devient donc un impératif et peut même vous faire redécouvrir vos titres.

Nettoyage manuelle des vinyles :

Sur ce point, 2 écoles s’opposent. Certains audiophiles préconisent l’usage d’un produit chimique, liquide pour vitres, alcool à 90°, bain nettoyant spécial vinyle ou encore spray nettoyant. Certains vont même jusqu’à recouvrir les disques vraiment encrassés d’une couche de colle, décollée après séchage bien entendu. Ces solutions peuvent effectivement s’avérer nécessaires pour des disques ayant particulièrement souffert de l’outrage du temps.

Méthode avec l’utilisation de l’alcool :  Il s’agit de la méthode de nettoyage de vinyle la plus répandue, car elle est très peu cher. En effet, il vous suffira de coton, d’alccol à 90°, 70° ou 45°, d’eau déminéralisée et de beaucoup de patience !

produits nécessaires pour le nettoyae :

  • Alcool à 90°, 70° ou 45°
    Lequel est le meilleur ? Cela dépend du degré de saleté de votre disque…et de votre goût du risque ! En effet, en théorie, au plus le degré est fort, au plus l’action sera efficace, cependant, certains passionnés rechignent à utiliser de l’alcool à 90°, potentiellement dangereux pour les sillons. Personnellement, j’ai coupé la poire en deux en choisissant l’alcool à 70° et n’ai jamais eu de soucis particulier.

    • Coton : Choisissez du coton doux non texturé de préférence. Le top du top reste sans aucun doute le coton de démaquillage.

    • Eau déminéralisée L’eau du robinet est à proscrire catégoriquement à cause du calcaire qui potentiellement peut s’incruster dans les sillons du disques.

  • Brosse antistatique
    Un grand classique du nettoyage de vinyle, la brosse antistatique permet d’enlever comme son nom l’indique, l’électricité statique et évite à votre disque d’attirer la poussière.

Les étapes de nettoyage du disque :

  • Mélangez 1/4 de 96-99% d’alcool, dans 3/4 d’eau déminéralisée, plus une ou deux gouttes d’agent de rinçage. La meilleure façon de le faire est d’ajouter ces ingrédients dans un flacon pulvérisateur et bien agiter.
  • Placez le disque sur un chiffon en microfibres. Pulvériser la solution en évitant de mouiller l’étiquette centrale. Puis attendre quelques secondes pour que le liquide pénètre dans les sillons.
  • Prendre un chiffon en microfibre et essuyez délicatement le vinyle dans un mouvement circulaire plusieurs fois. Pour un meilleur résultat, répéter cette étape dans l’autre sens aussi.
  • Retournez le disque et répéter le processus.
  • Essuyez le disque avec un chiffon en microfibre imbibé d’eau distillée. Rincer à la fois avec de l’eau distillée et laisser sécher le placer dans une position verticale.
  • La dernière étape consiste à utiliser un agent de rinçage / liquide vaisselle (sans couleur et sans parfum si possible), et des chiffons en microfibre non pelucheux. Le liquide vaisselle va “briser” le liquide et permettra à celui ci de pénétrer profondément dans les microsillons du vinyle.

Les machines à laver les vinyles

Il existe deux types de machines à laver les vinyles : les machines manuelles, et les machines automatiques.

Machine à laver les disques manuelle :

Les machines manuelles sont bien évidemment plus abordables que leurs homologues automatiques, et bien souvent, elles sont tout aussi efficaces. Le principe de fonctionnement d’une machine à laver manuelle est simple. Le disque va tremper verticalement dans un bain de solution, puis vous allez le faire tourner manuellement. Lors de sa rotation, le disque passe entre deux brosses spécialement étudiées pour enlever les impuretés sans détériorer le disque. Vous pouvez faire tourner le disque plusieurs fois, jusqu’à temps qu’il soit propre ! Il faut ensuite essuyer/sécher le disque avec un tissu adapté. Nous vous conseillons d’y aller doucement sur cette étape !

  • Auna Vinyl Clean – kit d’entretien pour vinyles

L’auna Vinyl Clean est une machine à laver les disques vinyles très compacte se chargera de remettre à neuf vos formats 7 », 10 » et 12 ». Pour que le craquement caractéristique des disques vinyles puisse se faire entendre dans toute sa plénitude, il vous suffit de plonger le disque dans le châssis de la station de lavage et de régler le nombre de tour par minute de manière manuelle. Les différentes parties amovibles, les roues très flexibles et les deux brosses rendent le processus extrêmement efficace de concourt avec l’eau distillé qui permet de nettoyer les sillons en profondeur sans les user. Vous pourrez ainsi profiter encore plus longtemps de votre collection de trésors musicaux sur vinyle.

  • Knosti Disco-antistat Appareil de nettoyage pour disques vinyls :

La machine à laver les disques « Disco-Antistat » de la marque Knosti, est sur le marché depuis 1978 est fabriqué en Allemagne. L’appareil assure un nettoyage des sillons en profondeur et neutralise la charge statique pour une longue période.

Le kit comprend un bac de la machine à laver les disques, muni d’une fine brosse en poils de chèvre, coquille plastique avec axe protégeant les étiquettes du disque, flacon avec le mélange Disco-Antistat-Mixture pour le lavage et le traitement, entonnoir pour le remplissage du flacon après utilisation de la machine à laver les disques, égouttoir pour 15 disques.

Pour le renouvellement du liquide pour le Disco-Antistat nous vous recommandons d’utiliser le QS Audio Vinyl Cleaner plutôt que le liquide de la maison Knosti. Pour verser facilement le liquide de nettoyage Knosti dans le filtre nous vous recommandons de commander l’entonnoir Pressol 150 mm.

les machines à laver automatiques :

Plus rapides et plus imposantes, les machines à laver automatiques adoptent un fonctionnement légèrement différent : ici, on applique un liquide de nettoyage sur le disque qui tourne horizontalement, comme sur une platine vinyle. Ce liquide est réparti avec un applicateur, puis un tube doté de bandes de nettoyage et d’un système d’aspiration va passer sur tout la surface du disque. Efficacité garantie… Attention, une machine à laver les vinyles manuelle ou automatique ne vous dispense pas d’un petit coup de brosse velours préalable sur le disque !

  • Pro-Ject Entretien vinyle Vinyl Cleaner S :

La machine à laver les disques Pro-Ject Vinyl Cleaner S est une machine automatique très simple d’utilisation, et surtout, très efficace ! En effet, une fois passé dans cette machine à laver, le disque vinyle en ressort tout beau, tout propre : plus de charges statiques et plus d’impuretés dans les sillons. Pro-Ject nous propose un produit au rapport qualité/prix remarquable au vue des résultats obtenus, idéal pour tout ceux possédant une importante collection de vinyles !

  • Okki Nokki RCM mk III Machine de nettoyage de disques Blanc :

La Okki Nokki RCM2 est la plus abordable de toutes les machines de lavage de disques. Le fonctionnement de type manuel motorisé permet de choisir la durée de lavage en fonction du besoin réel. Elle est équipée d’un plateau actionné par un moteur dont on peu choisir le sens de rotation, et d’un puissant système d’aspiration radial.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)

Comment bien nettoyer son disque vinyle sans machine ?, 3.7 out of 5 based on 3 ratings

Author Description

Hifi Lab

No comments yet.

Join the Conversation