Comment fonctionnent les écrans et les vidéoprojecteurs interactifs ?

La technologie des écrans interactifs tactiles est né d’une combinaison de plusieurs innovations en matière d’écrans plats et de technologie tactile. Le processus est donc extrêmement simple. L’ordinateur envoie son image via le câble HDMI à l’écran interactif qui l’affiche. L’écran détecte les manipulations et tracés effectués au doigt ou au stylet sur sa surface et les transmet à l’ordinateur par le câble USB. Dans cet article nous vous présentons les avantages et inconvénients des différents types d’écrans interactifs.

Quelles sont les technologies utilisées dans les écrans interactifs ?

La technologie des écrans tactiles s’est très largement déployée pour le grand public depuis quelques années. La grande majorité des écrans interactifs tactiles vendus sur le marché fonctionnent avec la technologie infrarouge comme par exemple ceux vendus ici. Il existe deux autres technologies : la technologie capacitive et la technologie DViT.ax

la technologie capacitive :

On distingue tout d’abord la technologie capacitive basique. L’écran interactif est constitué d’une plaque de verre transparent, recouverte d’un fin revêtement qui conduit un courant. Quand un utilisateur touche ce dernier avec ses doigts, elle récupère une partie de la charge électrique. Les 4 capteurs (dits capacitifs), placés aux 4 extrémités de la plaque, vont récupérer cette charge, et la transformer en coordonnées détectant ainsi l’emplacement précis des doigts. 

écran interactif

Ce type d’écran interactif est prévu pour un usage basique « mono-touche ». Par contre, pour une utilisation « multitouch » (plusieurs touchers simultanés), cette technologie capacitive standard est insuffisante. Dans ce cas, il faut avoir recours à sa forme « améliorée », la technologie capacitive « projetée ».

Le traitement de l’information se fait au moyen d’un algorithme de calcul intégré directement dans le périphérique. Il détermine le ou les points d’impact (dans le cas du multi touch), le sens du mouvement, parfois la pression exercée, et agit en conséquence.

Avantages et inconvénients des la technologie capacitive :

Comparée à d’autres type de technologie, les écrans interactifs doté d’un système capacitive sont plus résistante et plus confortable à utiliser. La résolution et le rendu des couleurs est meilleur, car l’écran laisse filtrer 90% de la lumière (contre 75% pour les écrans résistifs). Par ailleurs, le toucher, qui consiste en un simple effleurement, est plus fluide. Enfin, elle est précise et ses temps de réponse sont très rapides. 
L’incovenient majeur de ce type d’écrans , c’est qu’il n’autorise que l’usage du doigt (impossible d’agir sur l’écran avec un stylet ou un doigt ganté). De plus, le prix de ces écran est élevé comparé à d’autres types de technologies. On la retrouve surtout dans les smartphones, les tablettes et les bornes tactiles que l’on trouve dans la restauration rapide.

la technologie infrarouge

La technologie infrarouge est la plus utilisée dans les écrans tactiles. Ces écrans ressemblent beaucoup à un écran LED plat, dont le cadre est doté de capteurs infrarouges rendant le dispositif interactif. Pour plus de confort et de précision, une surface vitrée de 4 mm d’épaisseur a été fixée sur l’avant de la dalle. Un cadre sera toujours nécessaire lorsque l’IR est utilisé en raison de la façon dont il fonctionne. Les écrans interactifs infrarouge permettent de repérer de larges surfaces facilement. Pour comprendre leur mode de fonctionnement, il faut savoir que les façades des écrans tactiles comportent un cadre incorporant des cellules émettrices et réceptrices infrarouges.

De manière simplifiée, un écran interactif tactile doté d’un système infrarouge consiste en un moniteur standard, de taille très variable, auquel on a rajouté en façade un cadre incorporant des cellules émettrices et réceptrices infrarouges.

Avantages et inconvénients de la technologie infrarouge :

  • Aucune calibration préalable n’est nécessaire, l’écran est calibré une fois pour toutes en usine.
  • Les prix des écrans tactiles infrarouge est peu couteux comparé aux autres technologie.
  • Les écrans interactifs infrarouge sont très précis.
  • Technologie qui convient bien aux écrans géants. Elle permet de repérer de grandes surfaces (jusqu’à plusieurs mètres carrés) facilement.

Les inconvénients de la technologie infrarouge

La technologie infrarouge ne permet pas de distinguer a priori entre doigt et stylet. Ceci peut être gênant pour l’usage de certains logiciels conçus pour les technologies capacitives qui justement distinguent doigt et stylet.

la technologie DViT.ax

Le DViT fait partie de la catégorie d’écrans interactifs dotés des technologies de détection optiques, au même titre que l’infrarouge. Il s’agit d’un système de capture numérique qui, au lieu d’avoir recours à des capteurs infrarouges, utilise des petites caméras numériques, positionnées dans les coins d’un cadre situé autour de l’écran. Dès qu’un utilisateur touche la zone active de l’écran, avec son doigt, un stylet ou tout autre objet, les caméras repèrent le contact, qui est traduit en une position précise, laquelle information est communiquée au logiciel pour que la commande soit immédiatement interprétée.

Avantages et inconvénients de la technologie DViT.ax

Cette technologie DViT « multitouch » assure un toucher très naturel, d’un simple effleurement, avec la possibilité de zoomer de manière extrêmement efficace. L’interprétation des gestes est rapide, précise, tandis que plusieurs utilisateurs peuvent facilement intervenir simultanément. Contrairement aux écrans infrarouge, les écrans interactifs DVit peuvent être contrôlés avec un stylet ou un doigt ganté. Les problèmes liés à la technologie DViT peuvent concerner les zones de l’écran qui ne répondent pas au toucher, les réponses tactiles imprécises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.