Enceinte portable comparatif 2017

A nos jours, une grande partie de notre musique est souvent stockée sur nos smartphone, baladeur ou même sur le Cloud, sans parler des services de streaming (Deezer, Spotify, Youtube…). Au cours de cet article nous allons essayer de dresser un comparatif de 4 principaux modèles d’enceintes portables nomades. L’ autonomie sera peu ou pas décisive dans vos critères de choix de votre enceinte portable. En revanche la connectique et la puissance disponibles devront être étudiées de près. Si vous détenez des produits Apple un iPad, un iPod Touch ou un iPhone, le choix d’une enceinte compatible Airplay parait incontournable avant tout autre critère. Certains fabricants, dont Bowers & Wilkins, ou Libratone, s’en sont fait une spécialité. En revanche si votre source d’écoute tournent sous Android ou Windows, il vous faudra un modèle d’enceinte nomade basique avec une une connectivité Bluetooth. La plupart des enceintes sans fil portables sont doté de ce type de connexion. Les utilisateurs audiophiles privilégieront les enceintes portables qui disposent du protocole Bluetooth A-PTX, plus qualitatif.

Les points clés à prendre en compte dans le choix d’une enceinte portable :

Les baladeurs audiophiles, les smartphones et les tablettes sont les principaux sources des enceintes portables, principal phénomène de l’audio nomade. Ce comparatif se concentre sur les enceintes de taille moyenne, excellent compromis entre nomadisme et le rendu sonore.

Aujourd’hui, l’intégralité de notre musique est souvent stockée sur un smartphone, baladeur ou même sur le Cloud, sans parler des services de streaming. Mais une fois à la maison, au bord de la piscine ou dans le jardin de ses amis, on aimerait bien pouvoir profiter de sa musique sans avoir de casque, et même, soyons fous, la partager avec ses proches. C’est là que ces petits systèmes désormais proposés par la plupart des marques deviennent fort pratiques.

Les points clés à prendre en compte :

    • L’autonomie de la batterie :

Avec des smartphones de plus en plus sollicités, les enceintes nomades rivalisent en durée d’autonomie et même en capacité à recharger nos appareils nomades via un port USB, qui permet parfois également la lecture des morceaux. Dans ce cas de figure, l’autonomie sera un critère important. Une bonne enceinte nomade doit pouvoir tenir un minimum de 5h à volume moyen et beaucoup de modèles arrivent aujourd’hui à 10 voire bien plus d’autonomie réelle.

    • La puissance sonore de l’enceinte :

La qualité sonore est bien entendu testée, comme toujours. On parle de réponse en fréquence, on avertit du fait que les basses sont mises en avant ou qu’au contraire ce sont les voix qui ont la part belle. Mais l’audio reste axé sur une chose : la puissance, assortie d’une distorsion docile qui ne s’affole pas dès que le volume grimpe. On préférera toujours une enceinte moyennement puissante, mais qui le fait bien, à une enceinte qui nous promet une avalanche de décibels, mais est inexploitable à volume maximal.

    • La latence, ou le décalage du son et de la vidéo

La technologie sans fil induit forcément un taux de latence entre votre appareil (la vidéo) et le son qui sort de l’enceinte portable. Lorsque vous voulez regarder un film, ça serait dommage de voir le méchant mourir sans avoir encore entendu le son du pistolet… C’est un critère vraiment important et malheureusement il est souvent difficile de trouver des informations sur ce sujet lors de votre achat. Mais si vous demandez au vendeur, ou si l’information est sur le site, oubliez les appareils dont la latence dépasse les 150 millisecondes. Si vous ne comptez que diffuser des morceaux audio, la latence n’affectera pas votre plaisir et ce critère ne devrait pas affecter votre choix.
Les enceintes portables constituent bien souvent une option intéressante face aux enceintes de nos ordinateurs portables. Ainsi, la latence induite par la connexion sans-fil est essentielle : jusqu’à 100 millisecondes, c’est bien, au-dessus de 150 millisecondes, bonjour la lecture sur les lèvres.

    • Usage

La facilité de connexion, la portée en Bluetooth, les possibilités de pilotage par les commandes, les diverses indications (source, batterie, volume) et la solidité de sa construction sont autant d’indices sur la fluidité d’usage global prise en compte dans la note finale.

Le comparatif :

L’enceinte portable Bose SoundLink Mini II

Bose ne se fait jamais bien discret en audio. La Soundlink ayant fait un tabac, l’entreprise américaine revient avec la Soundlink Mini II. Les basses impressionnantes pour sa petite taille, la qualité sonore globale et la finition irréprochable sont toujours au rendez-vous. Comme la Mini première du nom, la Bose SoundLink Mini II a tout pour elle : design, taille, finition, rendu audio et fonctionnalités. Le constructeur américain a réussi un tour de force avec sa petite enceinte portable Bluetooth. Restitution et puissance des basses s’avèrent impressionnantes sur un produit de cette taille. Le tout sans “éteindre” les médiums et les aigus. Le son, ample et puissant, occupe l’espace. Un produit à écouter. Personne n’y reste indifférent. La Mini II gagne une fonction “mains libres” pour la prise d’appel et passe sur du micro USB standard pour la recharge.

Bose SoundLink Mini II

L’enceinte nomade Dali Katch

Notre second choix porte sur la nouvelle référence dans l´audio nomade, l´étonnante nouvelle KATCH qui est la dernière née de DALI. Associant une technologie digitale avancée à un design unique, l’enceinte portable DALI KATCH propose un rendu sonore de haute fidélité dans un format incroyablement compact.
La DALI KATCH est une enceinte Bluetooth alimentée par batterie. Habillée d´un élégant chassis arrondi, elle est équipée d´un haut-parleur spécialement conçu pour la KATCH et d´un amplificateur digital interne. Facile à connecter via Bluetooth, La KATCH vous permet également ou, si votre système en est équipé, de profiter de la qualité audio Apt-X. La connectique de la DALI KATCH est complètée par une entrée mini-jack et , bien sûr, une sortie USB qui vous permet de charger votre téléphone ou votre tablette pendant que vous écoutez votre musique.
Parmi les points forts, on trouve un mode qui permet d’adapter la réponse en fréquence de l’enceinte en fonction de son placement (près d’un mur ou non), ainsi qu’un port USB pour la recharge d’appareils mobiles, qui serait capable d’accueillir un module Chromecast Audio. En outre, l’enceinte promet une autonomie de 24h grâce à sa batterie interne de 2600 mAh, pour une recharge complète en 2 heures.

dali-katch-portable speakers

L’enceinte Ultimate Ears (UE) Boom 2

Comme avec la première Boom, Ultimate Ears (UE) joue la carte de la couleur avec la Boom 2. Là encore, les qualités de cette enceinte portable Bluetooth ne se résument pas à ses coloris. On retrouve le très bon rendu sonore et la Boom 2 pousse encore plus loin la notion de résistance. Cette enceinte est étanche. Spécificité d’Ultimate Ears, la possibilité d’appairer deux enceintes pour couvrir une surface plus grande ou pour retrouver une vraie stéréo est aussi là. Très pratique et astucieux ! Pour ne rien gâcher, l’enceinte conserve l’autonomie de 15 heures de son aînée. En résumé, le son es très bien, les graves sont moins présents que sur les Bose et je préfère. Le design de enceinte est très sympa et la taille très convenable pour être transportée.

ue-boom-2-haut parleur portable

L’enceinte nomade JBL Charge 2+

La Charge était l’une des premières enceintes portables à proposer un port USB pour la recharge de nos smartphones. Fonction de plus en plus répandue, la marque JBL avait alors sorti la Charge 2, corrigeant presque tous les défauts de la première du nom : les basses prenaient une véritable place dans la réponse en fréquence, un kit mains-libres faisait son apparition et le design général était revu pour plus d’élégance. La Charge 2+, quant à elle, est officiellement une copie conforme de la Charge 2, en version waterproof. La JBL Charge 2+ n’est pas la plus compacte des enceintes portables Bluetooth, mais elle regorge d’atouts qui viennent compenser et faire oublier ce léger embonpoint par rapport aux concurrentes. Premier d’entre eux (et primordial) : un rendu sonore à la qualité Hi-Fi et à la puissance surprenante. Viennent ensuite un design réussi, une résistance aux éclaboussures et ruissellements, une plus grande autonomie, la possibilité de prendre des appels et sa capacité à faire office de batterie de secours pour recharger un smartphone.

jbl charge 2 enceinte portable

L’enceinte nomade Philips BT6600

Avec sa forme cylindrique et ses quatre haut-parleurs (deux actifs et deux passifs), cette enceinte délivre un son très agréable, qui plus est à 360 degrés. Sa fonction de connexion Bluetooth à trois appareils se révèle par ailleurs des plus pratiques pour zapper facilement de l’un à l’autre. Son autonomie de 14 h 30 min est au-dessus de la moyenne, sans être exceptionnelle. Petite consolation, elle dispose d’un socle de recharge astucieux qui facilite la recharge. Avec une bonne restitution des graves et des aigus, l’enceinte nomade BT6600 convainc par sa qualité de son. Elle dispose par ailleurs de fonctions pratiques comme celle permettant la lecture de la musique depuis 3 smartphones différents.

enceinte portable philips

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)
Enceinte portable comparatif 2017, 5.0 out of 5 based on 1 rating

1 commentaire
  1. Parmi les fonctionnalités intéressantes, on trouve un mode qui permet d’adapter la réponse en fréquence de l’enceinte en fonction de son placement (près d’un mur ou non), ainsi qu’un port USB pour la recharge d’appareils mobiles, qui serait capable d’accueillir un module Chromecast Audio. En outre, l’enceinte promet une autonomie de 24h grâce à sa batterie interne de 2600 mAh, pour une recharge complète en 2h. Si l’on en croit le fabricant, quelques leds seraient présentes afin d’indiquer le niveau de charge de la batterie. Enfin, l’enceinte Katch peut communiquer en Bluetooth (seule la compatibilité aptX a été annoncée) ou en filaire grâce à l’entrée mini-jack 3,5 mm. L’appairage est facilité par la puce NFC intégrée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

    Laisser un commentaire