Nos conseils pour organiser un quart d’heure sécurité efficace

La sécurité au travail est un facteur important à ne pas prendre à la légère. En fait, les employeurs ont l’obligation d’assurer la sécurité et la santé au travail en mettant en place des plans d’action efficaces. Ils doivent pouvoir limiter et repérer les risques d’accident du travail. Le quart d’heure sécurité est un moyen de communiquer les consignes de sécurité aux travailleurs. Un quart d heure sécurité réussi protège les entreprises contre les risques et garantit que les employés sont soutenus lorsqu’ils recherchent des solutions pour optimiser un modèle d’exploitation entièrement sécurisé.

protection données

Qu’est-ce qu’un quart d’heure sécurité ?

Aujourd’hui, il est important que chacun soit impliqué dans la prévention au travail, c’est pourquoi des causeries de sécurité ont été créées. Également appelé « quart d’heure sécurité », ces moments d’échanges entre salariés et employeurs sont une opportunité de sensibilisation sur différents sujets : les chutes, la sécurité incendie, la pénibilité du travail, le manque d’ergonomie de certains postes de travail, etc. Organisées par des chargés en prévention, ces séances d’information régulières sont courtes, d’une durée de 15 minutes, conçues pour favoriser la communication et fondées sur l’engagement et la communication actifs des employés. Le but est de mettre en lumière les risques professionnels spécifiques au sein de l’entreprise et de réfléchir collectivement à l’amélioration des conditions de travail tout au long de l’année (pas seulement lors des journées santé-sécurité !)

Comment se déroule le quart d heure sécurité ?

Premièrement, le conseiller en prévention doit préparer ses sujets de prévention à l’avance. Les conférenciers doivent ensuite être avisés de la date et de l’heure de l’échange pour s’assurer de leur disponibilité. Lors de la rencontre, une fiche unique de prévention doit être rédigée après identification des risques en matière de santé. Des mesures de sécurité adaptées seront alors mises en place pendant un certain temps. Enfin, les employés doivent être tenus informés. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous conseillons de voir ce site.

Quels sont les objectifs d’un quart d heure sécurité ? 

Qu’il s’appelle causerie de sécurité ou un quart d’heure de sécurité, il s’est imposé parmi les entreprises. Les objectifs sont :

  • impliquer les employés ;
  • répéter les messages de prévention clé ;
  • savoir écouter et résoudre les problèmes de sécurité sur le terrain.

Ce quart d’heure est d’autant plus important pendant la crise sanitaire actuelle qu’il permet de :

  • veiller à ce que les employés assimilent et respectent toutes les précautions prises ;
  • repérer les dangers liés à la Covid-19 dans l’entreprise ;
  • limiter au maximum les risques de contagion sur le lieu de travail ou pendant le travail ;
  • prévenir les accidents de travail.

Quels sujets doivent être abordés lors d’un quart d’heure sécurité ?

Il est important de choisir un sujet lors d’un quart d heure sécurité. Il doit être décidé à l’avance et communiqué aux représentants en prévention en début de réunion. De plus, il doit être en mesure de répondre aux enjeux de sécurité de votre entreprise. Voici quelques façons de choisir des sujets intéressants :

  • comprendre les principes généraux de prévention ;
  • prendre connaissance des dernières maladies professionnelles détectées dans l’entreprise ;
  • respecter les bonnes pratiques de prévention de sécurité en hygiène et sécurité ;
  • analyser les accidents de travail antérieurs ;
  • analyser les risques mentionnés dans le plan d’action de prévention des risques de l’entreprise ;
  • évaluer les risques de sécurité liés au travail.

Dans quels domaines anime-t-on un quart d’heure sécurité ?

Les quarts d’heure sécurité préventive sont particulièrement utiles dans les secteurs industriels où la sécurité au travail est un enjeu clé et où les accidents du travail sont plus fréquents (parce que les employés manipulent de lourdes charges, travaillent à côté d’équipements de travail dangereux, ou travaillent dans la douleur). Par exemple, des causeries sécurité dans le BTP permettent d’en savoir plus sur l’utilité de chaque machine, les EPI (Équipements de Protection individuelle) portés ou encore les risques chimiques. Les discussions sur la sécurité sont également courantes dans la logistique ou le nettoyage.

Comment réussir un quart d’heure sécurité ?

Le quart d’heure sécurité, aussi appelé causerie, est un atout très puissant qui contribue au succès des stratégies de prévention. Pour vous guider dans votre réussite dans ce quart d’heure sécurité, voici quelques conseils à suivre : 

Aider l’animateur autant que possible

Dans toutes les entreprises, on peut constater le même rapport : les chefs d’entreprises sont occupés ! Ils n’ont pas le temps d’accomplir des tâches et ne savent pas comment gérer les priorités. Alors une chose est claire : si vous leur demandez de se préparer pendant un quart d’heure, et que vous ne vous y préparez pas, le résultat sera un « échec ». Ce n’est pas une question de méchanceté, c’est une question de manque de temps. Nous le constatons dans de nombreuses entreprises avec lesquelles nous travaillons : la clé du succès du quart d’heure de sécurité est de fournir une bonne base pour le travail du chef de quart d’heure de sécurité.

Un échange participatif

Le quart d heure sécurité se déroule en équipe, soit environ 10 à 15 personnes, principalement animées par des chefs d’équipe ou des superviseurs locaux. Ils se tiennent devant un panneau d’affichage qui affiche les mesures que l’entreprise surveille, y compris les mesures QSE. Ces heures d’échange incluent les travailleurs temporaires, principalement impliqués dans la production et les services techniques, moins systématiques, voire les services administratifs.

Rendre le moment attrayant

Même si ce n’est que 15 minutes, il est important de profiter au maximum de ce moment d’échange et de donner envie aux participants de participer à la prochaine session sécurité. Pourquoi ne pas utiliser un jeu ? Il a été démontré que l’apprentissage par le jeu améliore la rétention d’informations et maximise la cohésion du groupe. Les défis de sécurité sont également un excellent moyen d’encourager l’adhésion. Il existe de nombreux ateliers de sécurité routière intéressants qui vous permettront de vous adapter facilement aux enjeux de sécurité de votre entreprise. Certain site vous propose également une formation sur prévention des risques en matière d’hygiène et de sécurité composée de nombreux supports dédiés aux entretiens sécurité.

Des supports simples et pratiques

Ne rien donner à vos animateurs (ou leur donner une coquille vide) ne fonctionnera pas. Néanmoins, il ne vaut mieux pas leur donner trop d’informations ! Trop d’informations tuent l’information. N’oubliez pas que le temps de votre chef d’entreprise est compté. L’idéal serait donc de leur fournir un support très simple et très pratique tous les quarts d’heure pour la sécurité. Dans le support que nous fournissons, nous devons préparer une « ligne rouge » pour assurer un quart d’heure sécurité sûre pour le succès.

Associer d’autres précautions

Ces micros évènements doivent également être liés à d’autres actions réglementaires ou préconisées : port d’ÉPI, éveil musculaire, entraînement postural et postural, respect des consignes de sécurité (ex. : réglementation routière), visites d’accompagnement en toute sécurité… Tout cela est nécessaire à la prévention de sécurité.

Diffuser une vidéo

Si vous êtes susceptible d’utiliser une tablette, un ordinateur portable ou un écran, nous vous recommandons de diffuser également une petite vidéo moderne montrant différentes spécificités de la scène en lien avec le thème de ce mois-ci. C’est moderne et facile à comprendre. En donnant à chaque chargée de prévention de la sécurité du quart d’heure de son équipe un outil comprenant un accompagnement répondant aux critères ci-dessus, vous vous assurez que votre animateur est bien outillé et donc dans une zone de confort. Quinze minutes d’engagement, de plaisir et de sécurité en jeu. Un quart d’heure pour la sécurité, ce n’est pas une démarche obligatoire, mais un moment important et utile pour réduire significativement les risques chimiques et accidents du travail. Bref, les causeries de sécurité sont des occasions pour le personnel de communiquer. C’est un échange rapide et bon marché qui ne freine pas l’élan du travail. Il permet même de s’évader quelques minutes pour rajeunir rapidement le corps et le cerveau. À ce titre, ces sensibilisations jouent un rôle fédérateur et favorisent une culture d’entreprise « santé et sécurité ».

David

Bonjour, je suis David ! Je suis conseiller clientèle dans le domaine de la Hifi et du Home-cinéma depuis plus de 17 ans et je suis un adepte de la high tech. Je test du materiel et je sais les dépanner quand ils fonctionnet pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *